« On ne tient pas éternellement une société avec BFM, de la flicaille et du Lexomil ! » F. Lordon

Que les choses soient claires…

« On ne tient pas éternellement une société avec BFM, de la flicaille et du Lexomil ! » F. Lordon.

Au-delà de la légitimité des revendications des gilets jaunes, peut-on en conscience accepter un pouvoir (Macron et son gouvernement…) ?

Un pouvoir qui :
• donne les ordres de réprimer sauvagement les citoyens qui protestent pacifiquement : des morts, combien d’éborgnés, de mains arrachées, de personnes blessées, de citoyens gazés, de privés de liberté, d’embastillés… ? Une tâche rouge sang est désormais sur le front de Macron – serviteur des grands patrons-  qui doit être arrêté et jugé pour que le pays retrouve un minimum de sérénité !
• ment effrontément… Il ment pour discréditer le mouvement ; il ment pour couvrir des voyous au sein de l’Elysée et dans le gouvernement ; il ment sur la situation économique, sociale, politique et écologique.
• protège les grands fraudeurs du fisc, les trafiquants d’armes, les mercenaires qui commettent des crimes en France et à l’étranger, les grands trafiquants et barons de la drogue, les têtes couronnées et les dictateurs qui bâtissent et/ou achètent des châteaux et placent une partie de leur fortune volée à leurs peuples en France… Par la corruption ils nuisent ainsi gravement au fonctionnement de la démocratie !
• enrichit de manière indécente les riches aux dépens des classes moyenne et populaire.

Qui peut encore garder le silence sans se rendre complice du pouvoir ?
– Face à cette médecine qu’on dégrade
– Face à cet enseignement qu’on brade
– Face à ce niveau de vie qu’on baisse
– Face à cette dignité qu’on rabaisse
– Face à ce capital qu’on valorise
– Face à ce salaire qu’on dévalorise
– Face à ces patrons qu’on divinise
– Face à ces salariés qu’on méprise
– Face à cette opulence qui s’affiche et se banalise
– Face à cette pauvreté qui se multiplie et cette charité qui s’institutionnalise
– Face à ces personnes qu’on déprime
– Face à ces rebelles qu’on réprime
– Face à ces vies qu’on supprime
– Face à ces guerres qu’on vénère
– Face à ces armes qui prospèrent
– Face à ces vies fauchées qu’on enterre
– Face à cette nature qu’on dénature
– Face à cet idéal humain qu’on caricature
– Face à cette jeunesse qu’on sacrifie
– Face à ces retraités qu’on maltraite
– Face à tous ces êtres qu’on « crucifie »
– Face à ces vies privées qu’on espionne
– Face à ce monde qu’on empoisonne…

La France n’a que faire des déclarations – sans preuve – d’amour ; les Gilets Jaunes ne se battent pas que pour eux ; il faut rejoindre ce mouvement pour exiger un changement radical avec eux.

Macron a défiguré la France, au sens propre et figuré !

 

HB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s